Comment déboucher une toilette

Vous actionnez la chasse d’eau et… oh malheur ! Le niveau monte dans la cuvette ! Heureusement, dans la plupart des cas, celle-ci sera en mesure d’absorber le premier reflux, mais prenez garde d’actionner à nouveau la chasse sans avoir d’abord débouché la toilette !

Prévenir plutôt que guérir

En général, le blocage provient d’un excès de papier hygiénique et/ou de papier mouchoir dans la cuvette. En effet, une grande quantité de papier absorbera l’eau, puis formera une « pâte » difficile à chasser.

Donc, n’attendez pas une trop grande accumulation avant d’actionner la chasse : mieux vaut l’actionner une première fois par précaution – lorsque vous jugez qu’il pourrait y avoir danger d’obstruction – puis l’actionner une dernière fois lorsque vous avez terminé, que de l’actionner une seule fois et alors boucher la toilette… En effet, s’il y a obstruction, vous allez probablement actionner la chasse trois ou quatre fois pour vérifier si tout est rentré dans l’ordre lorsque la toilette sera débouchée, et gaspillerez encore plus d’eau.

Évidemment, ne jetez jamais autre chose que du papier hygiénique dans les toilettes, comme des coton-tiges, des serviettes hygiéniques, des pansements, etc. : ce n’est pas une poubelle ! De plus, fermez la porte de la salle de bain si vous avez un bébé qui est encore aux couches : en premier lieu pour des raisons d’hygiène, mais aussi pour l’empêcher de jeter de menus objets dans la cuvette.

1. Déboucher avec un débouchoir à ventouse

Si la toilette bouche malgré tout, les produits chimiques ne vous seront guère utiles. Munissez-vous plutôt d’un débouchoir à ventouse pour toilette (généralement de couleur noire, avec encolure : ne pas confondre avec le débouchoir à évier, de couleur rouge et sans encolure), insérez-le dans la cuvette et actionnez-le vigoureusement et rapidement, de bas en haut, mais sans que le débouchoir ne quitte la surface de la cuvette, afin de maintenir la succion. Après une dizaine de va-et-vient, poussez un grand coup, puis retirez le débouchoir : l’eau devrait s’écouler normalement.

Si l’eau s’écoule lentement, ou pas du tout, recommencez la manœuvre. Lorsque la toilette semblera débouchée, actionnez la chasse et vérifiez que l’eau s’écoule normalement.

2. Déboucher avec une vrille à déboucher

Si, après plusieurs tentatives, le débouchoir ne donne aucun résultat, utilisez une vrille à déboucher pour toilettes – instrument consistant en un câble d’acier muni d’un tube protecteur empêchant celui-ci d’abîmer la porcelaine.

Pour ce faire, insérez le tube protecteur dans le renvoi (certains sont dirigés vers l’avant et d’autres vers l’arrière de la toilette), puis tournez la poignée de l’appareil dans le sens horaire pour faire avancer le câble, jusqu’à ce que vous sentiez une certaine résistance, puis imprimez-lui un léger mouvement de va-et-vient et de gauche à droite, pour saisir et dégager l’obstruction (ce qui peut prendre plusieurs minutes).

Note : une trop grande résistance lorsque vous faites avancer le câble signifie peut-être que celui-ci n’a pas suivi les courbes du renvoi et s’est appuyé contre la paroi; dans un tel cas, reculez un peu le câble, puis recommencez à tourner la poignée.

Tournez la poignée dans le sens anti-horaire pour ramener le câble. S’il reste coincé, ne le forcez pas, pour ne pas briser la toilette : faites-le plutôt bouger d’avant en arrière, doucement, ou tournez la poignée alternativement dans le sens horaire et anti-horaire pour le dégager. Lorsqu’il est retiré, vous pouvez ensuite essayer de nouveau la ventouse pour bien déloger l’obstruction.

Si les méthodes ci-dessus ne fonctionnent pas, vous pouvez essayer avec une pompe à déboucher (instrument fonctionnant avec un jet d’air), mais le résultat n’est pas garanti, et son coût est assez élevé. Peut-être vaudra-t-il mieux prendre cet argent pour payer un plombier ?