La domotique : des automatismes qui font partie du quotidien

Sans le savoir vous êtes probablement déjà en contact avec certaines formes d’automatisation, de contrôle et d’intégration communicationnelle : des lampes qui s’allument lors que vous entrer dans une chambre ou salle de bain, l’alarme qui se déclenche lors qu’un intrus entre dans un périmètre bien définit, le chauffage programmable, contrôle la télé et du lecteur DVD depuis le téléphone portable, … Il vous est possible maintenant de tout contrôler depuis votre Smartphone, tablette, TV ou télécommande.

À chaque besoin, son application

Les types d’installation varient selon les besoins de chacun, parfois excentriques, parfois terre-à-terre. Certains voudront simplement que les lumières s’éteignent et que le chauffage se mette en mode « économie » lorsqu’ils activent leur système d’alarme.

D’autres se doteront plutôt d’une infrastructure qui, par des prises murales multifonctions, permettra de brancher à la fois un ordinateur, un téléphone, la télé (câble) et même des haut-parleurs.

Rafraichissez votre maison avant même d’y rentrer, surveillez les coins et les recoins de votre domicile sans bouger de votre bureau, vous arrosez votre jardin, vous tendez l’herbe…avec la domotique rien ne vous échappe et tout est sous votre contrôle et aux bout de vos doigts en images et son. Avec les différentes techniques qu’offre la domotique, on parle de maison intelligente. L’utilisation de cette technique est sans limite!

Ça doit être cher !

Les coûts dépendent de plusieurs facteurs, dont le niveau d’automatisation, le type et le nombre d’équipements ainsi que la maison elle-même.Pour une estimation précise de votre projet domotique voir le site spécialisé permet de vous apporter toutes les réponses à vos interrogations.

Donner un « cerveau » à une résidence s’avère en effet moins dispendieux dans une petite maison en construction que dans une grande maison existante, où il faudrait soit passer les fils dans les murs, soit opter pour un système sans fil.

De plus, il faut considérer l’achat d’appareils prêts à fonctionner avec cette « intelligence », ce qui augmente considérablement les coûts.

Concrètement, une personne qui désirerait intégrer elle-même un mini réseau informatique, les lignes téléphoniques et le câble, pourrait le faire pour environ 500 € à 600 €. À l’autre extrémité, une automatisation avancée de la maison, réalisée par des professionnels, pourrait quant à elle coûter entre 1,5 % et 5 % de la valeur de la résidence, soit entre 2 500 et 7 500 € pour une maison de 150 000 €. Et il est possible de dépenser davantage…

Il est peut-être un peu tôt pour brancher votre réfrigérateur sur Internet ou télécommander les stores, mais les spécialistes s’entendent pour dire que dans un futur assez proche, les maisons neuves comprendront les filages nécessaires à la domotique, de la même façon que les maisons d’aujourd’hui comprennent le filage électrique, la plomberie et le câble.