Installation et entretien Toilette

L’installation

L’installation d’une toilette est très facile, surtout si vous remplacez celle déjà existante par une nouvelle sans déplacer les conduits d’alimentation et les collecteurs. Si vous effectuez l’installation vous-même, vous aurez besoin d’un tournevis plat, d’une clé anglaise, d’un niveau à bulle et d’un ruban.

Les accessoires

Les modèles deux pièces se vendent toujours sans siège de toilette, alors que les modèles monoblocs peuvent comprendre ou non le siège. Les sièges sont offerts dans une variété de matériaux (notamment le bois, le plastique et le vinyle), de couleurs et de caractéristiques, soit rembourré, chauffant ou conçus pour se refermer automatiquement sans faire de bruit. N’oubliez pas de mesurer la distance entre les trous des boulons du siège de toilette avant de vous rendre au magasin.

Il existe des accessoires de toilette conçus pour les personnes à mobilité réduite. Il s’agit d’unité de plastique qui permettent d’élever le siège pour ainsi s’asseoir et se lever plus facilement.

L’entretien

Une toilette bien installée exige peu d’entretien. Avec le temps, la prise d’eau et la valve de chasse peuvent se détériorer, mais elles sont faciles à remplacer. Vous devrez les changer si l’eau coule continuellement dans la cuvette ou si la toilette devient bruyante.

Si l’eau dans le réservoir atteint le trop-plein ou déborde, essayez d’ajuster le levier de déclenchement et la valve de chasse.
Si la toilette n’évacue pas efficacement son contenu, vérifiez si le collecteur n’est pas partiellement obstrué et que rien ne bloque les trous d’aération(particulièrement en hiver).

Pour dégorger les toilettes, utilisez une ventouse ou un furet.

Si vous remarquez des gouttes sur le plancher, vérifiez les raccords sous le réservoir pour déceler toute fuite et l’assemblage réservoir-cuvette.
La condensation du réservoir constitue le problème le plus courant, surtout par temps chaud et humide. Elle se produit quand l’eau froide remplit le réservoir et en refroidit la surface extérieure.

L’humidité de l’air environnante se condense sur la surface, coule sur les côtés et tombe sur le plancher. La condensation favorise la formation de moisissure dans l’espace restreint entre le réservoir et le mur. Ce problème peut être corrigé en isolant l’intérieur du réservoir. Pour ce faire, il suffit de vider le réservoir, de le sécher et de coller des feuilles de styromousse à l’intérieur. Coupez les feuilles en suivant les dimensions exactes de l’intérieur du réservoir. Certains manufacturiers fabriquent des réservoirs pré-isolés et il est également possible d’acheter des trousses spécialement conçues à cet effet.